Je pense que la situation de notre pays est très grave

« Je pense que la situation de notre pays est très grave. Au regard de notre société on s’aperçoit qu’il y a une perte totale de confiance de la population envers la classe politique. Cela a abouti ensuite à une perte de confiance envers le pays. Aujourd’hui dans le comportement des gens ont voit qu’il y a deux tendances.

La première est suivie par un groupe qui, comme il n’a pas confiance envers ni le pays ni la classe politique, préfère se replier, s’occuper de sa propre famille et rester dans des considérations personnelles. Pour le deuxième groupe, il se dit que comme le pays est foutu il faut profiter des opportunités qui se présentent. Et du coup il participe au pillage, à la violence et à mettre le désordre dans le pays.

Mais en regardant il y a un point commun entre les deux : la perte de confiance à la politique et au pays. C’est un vrai désastre, car en face il y a le danger. Notre pays est confronté à la problématique de sa souveraineté, de la compétitivité économique et des questions sociales nouvelles. Nous n’avons donc pas le droit de nous taire.

Réveiller les consciences, ramener la citoyenneté dans son sens et sa vocation car il s’agit du devenir du développement économique de ce pays. C’est le combat de notre parti, le Mouroua. Voilà pourquoi je m’adresse à cette élite et au peuple en général pour dire réveillez-vous, engagez-vous, on ne peut pas laisser ce pays couler sous nos yeux.

C’est un combat pour recréer la confiance et le lien qui ne devait jamais cesser entre le politique et le citoyen. Pour le parti Mouroua, la politique est un trépied qui doit jouer seulement un rôle de régulateur.

D’où l’intérêt d’avoir une classe politique responsable. Voilà pourquoi notre comportement va s’articuler autour des règles suivantes : la clarté de nos idées, la cohérence de notre vision et la confiance dans nos pratiques ». Extrait de l’interview d’Ahmed Abdérémane Koudra, candidat à la députation dans la circonscription de Moroni Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *