« La Pnac n’a jamais été vendue »

Dans une interview à paraître lundi dans Karibu Hebdo, le ministre de l’Education nationale et candidat aux législatives dans la circonscription de Badjini ouest, Abdoulkaril Mohamed, dément toutes les allégations indiquant depuis plusieurs mois que la Pnac a été vendue.
« Il est vrai que des gens peu ou mal informés mais qui cherchent du sensationnel parviennent à faire croire que la PNAC qui croulait sous les dettes et qui ne disposait pratiquement pas de médicaments a été vendue », regrette le ministre de l’Education nationale. « C’est comme si aujourd’hui vous dites que quelqu’un a vendu Ma-mwe en s’enrichissant », ajoute-il.
Selon, le gouvernement n’a fait que sauver la structure. « La vérité c’est que la PNAC était dans un cycle constant de faillite tous les 10 ans. Pour trouver une solution pérenne et définitive, nous avons jugé utile de changer seulement la forme juridique de la société avant d’injecter de l’argent. Le gouvernement n’a pas voulu mettre 1 milliards 500 millions et attendre 10 ans pour vivre une nouvelle faillite », détaille Abdoulkarim Mohamed au journalistes de Karibu Hebdo. Sur sa candidature à la députation, il se dit « confiant pour remporter la bataille ». Badjini ouest  » est une circonscription que je connais très, je connais les habitants et leurs doléances collectives et individuelles. Et cela me donne confiance », dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *