Vote de la diaspora:Mythe ou réalité ?

Prévu dans les textes législatifs depuis 2005, le vote des Comoriens de l’étranger est promis par le gouvernement Ikililou Dhoinine à partir des élections présidentielles et des gouverneurs de 2016. Au regard du calendrier électoral, du manque des moyens et de la désorganisation des comoriens de l’étranger, l’initiative inquiète plus d’un notamment au sein de la classe politique.

Selon Mohamed Said, directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur en charge des élections, tout est mis en œuvre par le gouvernement pour réussir ce vote en 2016. « Toutes les missions réalisées ont donné des résultats globalement satisfaisants. La diaspora se montre très intéressée par ce vote, donc le gouvernement est rassuré », confie Mohamed Said à Karibu Hebdo…..

La suite à lire dans notre édition en kiosques cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *