Election présidentielle : la Cour constitutionnelle confirme l’élection d’Azali Assoumani

La Cour constitutionnelle comorienne a proclamé, dimanche 15 mai, les résultats définitifs du de l’élection présidentielle de l’Union des Comores à l’issue du second tour du 10 avril et de la partielle d’Anjouan du 11 mai. Selon la haute juridiction qui a procédé au redressement et correction des résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante(CENI), le colonel Azali Assoumani, ancien président des Comores de 1999 à 2006 a été élu à nouveau avec 41,43% des voix. Son adversaire, le candidat du camp du pouvoir, Mohamed Ali Soilihi, a obtenu 39,66%, alors que le 3e candidat, Mouigni Baraka Said Soilihi est accrédité de 18,91%.

Le colonel Azali Assoumani avait renforcé son avance mercredi 11 mai après la partielle organisée dans 13 bureaux au niveau de l’île d’Anjouan en obtenant 2271 voix contre 1308 pour son adversaire.

S’agissant du gouvernorat d’Anjouan qui était concernée par l’élection partielle, c’est le candidat du parti Juwa, Abdou Salami Abdou qui l’a emporté avec 50,62% devant le gouverneur sortant Anissi Chamsidine(UPDC) qui a obtenu 49,38%.

Le 1er mai dernier, la même Cour constitutionnelle avait déclaré Hassani Hamadi(CRAN) et Mohamed Said Fazul(indépendant) respectivement élus gouverneurs des îles autonomes de Ngazidja et de Mohéli.

L’investiture des nouvelles autorités est prévue le 23 mai pour les gouverneurs et le 26 mai pour le président de l’Union.

A.MM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *