IDUMBIYO des Infrastructures de base de Mitsamiouli

L’Alimentation de l’Eau financée par l’AFD à hauteur d’un Milliard Sept Cent Millions  »1.700. 000. 000 fc » n’arrivera jamais à destination et lors des essais de la pression du débit, plus de 17m3 d’eau est la perte par heure.

Mitsamiouli est encore victime de ses infrastructures de développement, comme si, on est EI.
En tant qu’ administré de la commune de Mitsamiouli Ya Mboini , demandons à Mme la Maire, Soilha Said Mdahoma, de porter plainte à l’AFD, EGIS et la DGME pour avoir détruit nos infrastructures existantes en adduction d’eau, et d’avoir torpiller le projet annexe en alimentation d’eau potable, devant servi l’extension du réseau existant à leur fin et que justice soit faite.

Il s’agit de détruire toujours nos infrastructures, hôtelières, Galawa Beach/Maloudja, de l’assainissement environnemental Déchetterie de Hawozi, Routière, le retrait du projet de la route Hahaya/Mitsamiouli confirmé hier lors du compte rendu du porte-parole du gouvernement à la sortie du conseil de ministre du mercredi 16 août et Aujourd’hui, vient le tour de notre projet de L’alimentation en Eau Potable de Chamlé Mitsamiouli.

Ce projet en Alimentation d’Eau potable Financé par l’AFD à hauteur de 1MILLIARD SEPT CENT MILLIONS avec l’apport de SADEV à hauteur de 300 millions pour l’extension du réseau de Djomani et une construction d’un château d’eau, cette somme n’arrivera jamais à ses objectifs et la qualité de l’œuvre ne correspondrai jamais, à cette somme allouée.

Pire, les administrés de deux communes de Nyoumadro- Kiblani et Mitsamiouli Ya Mboini souffrent de sécheresse et n’auront jamais la goutte d’eau escomptée de l’enveloppe octroyé par le bailleur. En ce moment de ce cri, plus de 17 m3 d’eau par heure est la perte enregistrée du nouveau réseau alors que le Marché a été octroyé à la compagnie chinoise CGC.

Pour le volet technique et socio économique ont été confié à un bureau d’études Francais appelé, EGIS et ses patrons en France, emploient des cadres Comoriens et malgaches dont je peux citer entre autres, le célèbre Bakri,Hawa et la consultante Malgache, IRÈNE et d’autres consultants engagés à la Direction Générale des Mines et Energie  »DGME » en tant que maître d’ouvrage.

Après toutes les difficultés qu’on a eu à soulever lors des différentes réunions organisées par l’AFD avec la communauté /communes et les difficultés qu’on aura pour l’accès à l’eau, l’Afd vient d’enlever le volet socio économique et confier à une autre société française Hydroconseil comme l’EGIS a manqué à ses obligations confié, Malgré le paiement des prestations et des services de toutes les échéances, la distribution de l’Eau n’est pas au Rendez-vous.

Le réseau ancien est détruit, le nouveau n’est qu’un échec et au final, on n’aura pas l’eau qu’on nous a promise par l’AFD. Aucun cahier de charge n’est jamais rendu public et du coup, nous payons fort de ce que nous-mêmes avions contribués pour avoir l’eau dans nos localités. Complicité ou pas de nos acteurs au développement, mais ils doivent nous rendre des comptes.

Ainsi, nous formulons au nom de la communauté, à Mme la maire de Mitsamiouli Ya Mboini et le Conseil Communautaire de Mitsamiouli qui a été saisi par Kassim Kaze, des conséquences de ces travaux et d’ailleurs ce conseil qui avait donné le feu vert du lancement des travaux à EGIS, de porter plainte aux acteurs cités ci-haut.

Nous voulons que justice soit faite et qu’on nous restitue notre réseau, et dommage d’intérêt au nouveau réseau qui ne verra jamais le jour, pour avoir perturbé la fourniture de l’eau à partir de notre puits de Chamlé durant trois ans.

Fayssoile Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *